Concurrence entre les EHPADs

Le projet MULTICONC proposé par l’équipe de recherche rassemblant le CRDMS (E A4588, Université Jean-Moulin Lyon 3) et Citeres (UMR 7324, Université de Tours) a été retenu pour un financement d’une durée de deux ans dans le cadre du programme de recherche « Autonomie : personnes âgées et personnes en situation de handicap » lancé par l’IReSP, groupement d’intérêt scientifique associant notamment l’Inserm, la MiRe, la HAS et la CNSA.

L’établissement coordinateur du contrat est l’université Jean-Moulin Lyon 3. Le coordinateur scientifique du contrat est M. Benoit Cret, professeur des universités en sociologie à l’université Grenoble Alpes et membre de Pacte. L’établissement partenaire est l’université de Tours. Le responsable scientifique à l’université de Tours est M. Thomas Sigaud, maître de conférences en sociologie et membre de Citeres.

Ce projet interroge les stratégies de développement, d’adaptation et de positionnement des Ephad pris en tant qu’organisations. Il part du postulat que les Ephad s’inscrivent dans une mise en concurrence fortement territorialisée pour capter d’une part les résidents et d’autre part les professionnels.

L’objectif est d’identifier les stratégies de captation des résidents et des professionnels ; de comprendre l’impact de ces stratégies sur la concurrence interorganisationnelle ; et de montrer comment cette mise en concurrence se stabilise à l’articulation de logiques territoriales spécifiques. Le projet articule un volet quantitatif (traitement des enquêtes Ehpa, Finess et des enquêtes Emploi) et un volet qualitatif (campagne d’entretiens auprès de directeurs d’Ephad et de professionnels qui y travaillent dans les départements de l’Indre-et-Loire et du Rhône).

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search